Aujourd’hui

Aujourd’hui, je suis décédée. Une mort paisible, dans mon sommeil.

Aujourd’hui, j’ai vu un coucher de soleil vraiment magnifique. Avec du mauve, du orange et du rose. J’espère que le ciel me laissera parfois peindre les couches du soleil.

Aujourd’hui, il a plu. J’ai senti la terre mouillée pour la dernière fois, vivant dans le déni en ignorant que c’était la dernière fois que je sentais cette douce odeur. Au moins, ce sera mon parfum pour l’éternité.

Aujourd’hui, j’ai mangé mon repas préféré. Dans ma chambre aux couleurs fades, ma fille m’avait amené du poulet frit. J’espère qu’il y aura du poulet frit aussi bon que celui de ma fille à l’endroit où je m’en vais.

Aujourd’hui, j’ai ri. Beaucoup. De bonheur, de nostalgie. Avec ma famille, les infirmières. Même si dans leur rire, je sentais que j’arrivais au bout. On a quand même ri ensemble.

Aujourd’hui, j’ai profité de mes chansons d’Elvis préférées, tout en dansant des slows interminables avec le fantôme de mon mari, qui m’a quittée pour un endroit plus doux.

Aujourd’hui, le petit chien blanc de la zoothérapie est venu me dire un beau bonjour bien baveux avant de s’endormir contre moi, pendant que je flattais son dos en lui racontant des histoires de ma jeunesse.

Aujourd’hui, j’ai bu le meilleur café de ma vie. Avec un bon livre. C’était deux heures tellement paisibles; il n’y avait que moi et le son des pages qui tournaient.

Aujourd’hui, je suis décédée. Mais je ne regrette rien. J’ai eu une belle vie, très heureuse. J’ai fait tout ce que je voulais faire. J’ai aimé. J’ai ri. J’ai pleuré. J’ai été surprise. J’ai tout vécu.

Aujourd’hui, je vais rejoindre mon mari, parti il y a déjà cinq ans. Il me manque énormément, j’ai hâte de le revoir pour danser des slows sur des balades d’Elvis jusqu’à la fin de l’éternité.

Aujourd’hui, j’ai fini ma vie. Dans la paix, dans mon sommeil. Je sais qu’à mes funérailles, ils ne pleureront pas. Ils se rappelleront des bons souvenirs de moi, tout en dansant sur des ballades d’Elvis, mes préférées, tout en se rappelant tout ce que j’ai fait, et à quel point je ne regrette pas ma vie.

14656356_10207598923959364_7796646040707589953_n

Dominique Caron

Crédit photo – Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s