Prendre une pause des réseaux sociaux

Je viens de passer 30 jours sans réseaux sociaux.

Non, je ne suis pas morte.

Oui, c’est faisable.

Oui, je me suis parfois ennuyée.

Maintenant, je te lance le défi de faire de même ! Ce défi implique de ne pas consulter : Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, ainsi que tout autre dérivé qui permet une communication instantanée. Ceci exclut donc les courriels, parce qu’il faut toujours bien être joignable, ne serait-ce que pour les employeurs. Pendant 30 jours.

Respire.

Je te jure que tu ne vas pas mourir.

Peut-être même que tu apprécieras plus ta vie.

Pourquoi? Pourquoi me suis-je imposée ceci à l’ère de la technologie? Pourquoi mettre l’effort?

La véritable question ici, c’est pourquoi pas? Personnellement, je l’ai fait, car mon cellulaire était rendu une extension de ma personne. Il faut dire que ma situation était exceptionnelle. Cet été, je faisais partie d’un comité qui nécessitait beaucoup de communication. En bref, je passais tous mes temps libres sur mon cellulaire ou mon ordinateur portable. Je me réveillais le matin et je regardais mes différents feed d’actualité. Pendant mon temps de dîner au travail, je répondais aussi à des messages. Le soir en arrivant, je répondais à des messages pendant plusieurs heures. N’importe qui pouvait me contacter n’importe quand, et je commençais à trouver cela trop intense. J’étais tout simplement accro et j’ai commencé à paniquer un peu. Je crois que le terme serait « anxiété sociale ».

Comme la modération n’est pas mon fort, j’ai tout simplement décidé de couper les ponts jusqu’à nouvel ordre.

Le but de faire une pause n’est pas de ne plus être joignable, loin de moi cette idée – ma famille ne me le permettrait pas même si j’essayais. En réalité, l’objectif est de faire un entonnoir de contacts, de limiter la quantité d’interactions virtuelles et d’optimiser le véritable contact humain. Alors, j’ai distribué mon numéro de téléphone à ceux avec qui je communiquais plus souvent, et les autres… ils attendront. L’Homme a passé des dizaines de siècles sans communication instantanée, alors quelques jours ne devraient tuer personne.

Si vous tentez l’expérience, vous allez remarquer que vos journées semblent plus longues. Étrange à quel point on passe du temps sur une bébelle électronique; le temps passe si vite lorsqu’on est distrait.

Ce défi, c’est aussi l’occasion de rétablir les priorités dans ta vie : tes loisirs, tes amis et ton éducation. Est-ce que tu t’inscris à ton cours de dessin, de yoga, de kickboxing, de piano? Pourquoi pas ! Tu as plus de temps dans ta semaine maintenant que tu as les deux pieds sur terre, et non plus la tête dans les nuages.

Ceci étant dit, il y a certaines conséquences à ne plus se connecter sur ces réseaux. Je ne cherche pas à vendre du rêve. La réalité, c’est que le quotidien recèle plusieurs obstacles pour quelqu’un qui renie les réseaux sociaux pendant plusieurs semaines. D’un point de vue externe, les gens peuvent penser que tu fais ton inaccessible, que tu es antisociale, que tu te fiches du monde. Alors que véritablement, il faut faire ça pour soi, pour se retrouver et pour se prouver que non, ma vie ne tourne pas alentour d’un appareil électronique.

En ce qui concerne les travaux d’équipe, ça peut compliquer un peu les choses, mais c’est très facile de choisir une personne responsable dans l’équipe qui va te communiquer la date et l’heure de la prochaine rencontre. Les gens, étonnamment, font preuve de compréhension face à la décision.

Il se peut que tu manques d’importantes nouvelles. Dans ces cas, mandate un ami ou un membre de la famille de te tenir au courant.

Les gens vont t’oublier. Eh oui ! À force de ne plus te voir tagué dans des memes, ou de ne plus te voir tagué sur des photos lors d’événements, de ne plus lire tes commentaires dans leur fil d’actualité, il se peut que les gens oublient de te contacter ou de t’inviter à des party, et ce, même s’ils ont ton numéro de téléphone. Parfois, ils vont te contacter sur Facebook et oublier que tu n’es plus connecté – certains vont même s’offenser de ton absence de réponse.

Mais c’est le but, avoir la paix le temps d’un mois.

Enjoy! (Don’t die.)

15055713_10207786107318831_4053506266665448639_n

Sabrina Gomez

Crédit photo – Couverture

Un commentaire

  1. Sweet-Things

    Triste …
    Que les gens t’oublient car tu ne tagues plus ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s