Guylaine, c’est pour toi

Ma douce maman,

Si tu savais comment je t’aime !

C’est un réel bonheur de côtoyer à chaque jour la personne gentille, douce et magnifique que tu es. Te faire des attaques de câlins, te parler dans le creux de l’oreille avec ma voix de Darth Vader et te crier « Maman, je t’aime » dix fois de suite, avec dix intonations différentes, font partie de ces petits bonheurs de la vie que je chérie tant.

Ta force est mon inspiration. Tu transformes chaque obstacle en apprentissage, et tu en ressors plus forte à tous les coups. À chaque jour, je travaille dans l’espoir de devenir ne serait-ce qu’un tiers de ta personne. Ce serait la plus belle des réussites !

Ma maison est partout là où tu es. À la seconde où je suis dans tes bras, le monde est beau. Les problèmes disparaissent pour ne laisser qu’un doux sentiment d’amour et de sécurité. Lorsque tu te prélasses sous le soleil du Mexique avec ton Dédé (also known as mon paternel), ta délicieuse soupe fait office de substitut.

Maman, tu mets du soleil dans nos journées pluvieuses. Tu panses nos coeurs parfois endoloris par les difficultés de la vie. Tu t’oublies pour mettre ta famille de l’avant. Tu rayonnes par ton sourire, ton humour, ton rire communicateur et ton amour inconditionnel.

Tu es une fille, une soeur, une femme et une mère des plus exceptionnelles !

Bonne fête des mères, ma Momzilla !

Je t’aime pour l’infini, et plus loin encore.

17308984_10208763410670804_1965467123605782948_n

Amélie Goulet

Crédit photo – Amélie Goulet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s