Mode et autres flaflas

Depuis que je m’habille seule, je ne peux pas m’empêcher de remarquer que les magasins de vêtements nous jouent parfois dans la tête autant que dans les poches.

Moi, je veux poser une question aux compagnies de vêtements. Est-ce que vous pensez réellement que nous avons toutes la shape d’une athlète? Parce que honnêtement, à regarder les mannequins supposément plus size qui ont le corps que j’aimerais avoir, ce n’est pas vargeux votre affaire.

Est-ce que vous trouvez ça normal que moi, une p’tite fille de 5 pieds 2, je dois aller dans la section plus size de certains magasins juste parce que j’ai de bonnes hanches, de bonnes fesses et des seins? Honnêtement, ce n’est pas normal.

Anyway, pourquoi on se fend en deux pour l’expression plus size? Selon moi, ça ne devrait pas exister. Pourquoi? Pour le simple et unique fait que la mode, c’est la mode.

Je ne pense pas que ce n’est normal que ça devienne l’enfer lorsqu’il est temps d’aller magasiner des jeans. Ce n’est pas normal que je pleure et que j’angoisse dans la petite cabine à l’éclairage trop jaune, juste parce que la société m’a conditionnée à entrer dans une certaine taille, qui est beaucoup trop petite.

Boutiques de vêtements connues, j’ai une (autre) question.

Pour faire vos vêtements, sur quoi vous basez-vous? De jeunes femmes qui mangent sans grossir ou bien de jeunes femmes qui mangent à leur faim en faisant parfois des abus? Parce que honnêtement, j’ai l’impression que c’est plus basé sur la première option. Le seul problème à ça : on est pas beaucoup à avoir le métabolisme de ces jeunes femmes.

Ce n’est pas normal que le XL ne me fasse pas dans certains magasins, parce que je n’ai clairement pas le gabarit d’un vêtement XL. Ce n’est pas normal que les vêtements soient tellement petits que ma voisine de 11 ans, qui n’a ni formes ni gras sur les os, soit serrée dans un médium.

Vous trouvez ça amusant d’implanter une image tellement forte dans la tête de certaines jeunes filles qu’elles sentent le besoin de s’affamer afin de rentrer dans les standards de beauté imposés par les vedettes américaines qui sont commanditées par Photoshop afin d’avoir l’air les plus parfaites possible?

À force de voir ces femmes si maigres dans les magazines, j’en suis venue à détester mon ventre, qui n’est pas plat. À détester mes cuisses, qui sont pas mal grosses pour une fille de ma taille. À détester ma peau laiteuse, parce qu’elle n’est pas bronzée comme celle des mannequins. Mais jour après jour, j’apprends à accepter mon corps, puis à l’aimer.

Faisons la mode pour tous. Peu importe ton sexe, ta corpulence, ou comment tu te vois. Donnons des noms à la place des chiffres. (On s’entend, « beauté », ça sonnerait beaucoup mieux que 11.)

Élargissons nos horizons, ainsi que la charte de taille de nos vêtements.

14656356_10207598923959364_7796646040707589953_n

Dominique Caron

Crédit photo – Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s