Ou bien

Je me demande souvent si tu vas te tanner de me voir couettée le matin avec mon haleine de café, ou bien si tu vas encore me regarder comme à la première fois que l’on s’est rencontrés.

Je me demande souvent si tes pensées s’égarent vers d’autres personnes que moi, ou bien si nos souvenirs ont tellement pris de place dans ta petite caboche que tu vas juste me donner un bec en m’disant de ne pas m’inquiéter, les mains dans les poches.

Je me demande souvent si tu vas seulement me dire de me calmer en roulant les yeux lorsque ça n’ira pas et que j’aurai le goût de tout crisser là, ou bien si tu vas toujours m’embrasser.

Je me demande si tu vas t’en aller lorsqu’une chicane s’pointe le bout du nez, ou bien si tu vas partir à rire, car tu vois bien qu’on s’obstine seulement parce que j’ai une tête de cochon pis que j’suis parfois juste un peu bébé.

Je me demande si, lorsque l’on sera plus vieux, les vieilles cicatrices du passé vont remonter, ou bien si, avec le temps, toutes nos niaiseries et tous nos beaux souvenirs vont les avoir effacées.

Je me demande si, après quelques années, la routine va nous avoir changés jusqu’à nous faire oublier de nous dire bonjour, ou si tu vas toujours m’aimer comme tu me l’as si bien dit à chaque jour.

Dans le fond, je me demande juste si tu vas m’aimer pour toute la vie, ou bien si je vais seulement en faire partie.

14956062_10207692442257263_5267786957456319852_n

Emmy Drouin

Crédit photo – Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s