L’éclipse

Combien de fois est-ce que l’on vous a dit que la ligne entre le génie et la folie est très mince, voir inexistante? Que les deux se suivent de très près, comme le soleil et la lune.

Tout au long de ma vie, j’ai pensé qu’une personne que l’on considère comme étant un génie marche sur une corde raide, comme un genre de funambule. Chaque côté d’elle, le grand vide. Si elle tombe, on ne se souviendra que d’une personne brillante, tellement brillante qu’elle en a perdu la raison, une parmi tant d’autres.

Avec le temps, j’ai pensé aux grands funambules qui ont marché sur la dite corde. Einstein, Ghandi, Mandella, de grands hommes, tous des génies, chacun ayant trouvé des moyens uniques de marquer l’histoire. Mais lorsque l’on s’arrête pour y penser un peu plus, est-ce que ces hommes n’étaient pas un peu fous pour ne serait-ce que songer à changer le monde à eux seuls?

L’histoire nous a démontré que, en de rares occasions, le soleil et la lune se croisent, ce qui provoque un spectacle à couper le souffle.

Je crois qu’il ne faut simplement pas avoir peur de perdre pied et se laisser tomber, car c’est ce qui cause les plus belles éclipses.

17353663_10208778358284485_8293229664854693430_n.jpg

A.C

Crédit photo – Couverture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s