Faire la différence, un livre à la fois

Nous avons le pouvoir de changer les choses.

Des gestes, petits ou grands, peuvent faire la différence dans la vie des gens d’ici et d’ailleurs. Ça, Mme Mireille Jean de l’École secondaire Pointe-Lévy l’a bien compris. Au mois de novembre 2013, lors d’un stage humanitaire au Burkina Faso, cette enseignante de science a pris le temps de discuter du sort des Burkinabés locaux avec des personnes fortement impliquées au sein de la communauté. Sans aucun doute, des actions devaient être entreprises. À son retour au Québec, elle et ses élèves ont entrepris une réflexion quant à l’avenir des jeunes de ce pays. L’éducation, considérée comme étant essentiel, fut donc leur point de départ. Améliorer le sort d’un pays par l’apprentissage de nouvelles connaissances. Au mois de mai 2014, l’association Espoir des Jeunes de Hanouri a vu le jour, grâce aux élèves et aux enseignants de l’École secondaire Pointe-Lévy. Quatre mois plus tard, soit durant le mois d’octobre 2014, la première activité de financement, le vélothon, a eu lieu. Cette activité de financement visait essentiellement le parrainage financier de 30 jeunes de Pô, afin qu’ils puissent améliorer leur alphabétisation.

Au mois d’octobre 2016, une troisième édition du vélothon eut lieu. Cette année, M. Claude Miville, enseignant en cinéma et en monde contemporain, fut l’organisateur de cette activité de financement, regroupant les quelque 160 élèves du Programme d’éducation internationale (PEI) de l’École secondaire Pointe-Lévy. Ceux-ci ont pédalé au profit de la Fondation de l’École Pointe-Lévy (30 % des profits) et de l’association Espoir des Jeunes (70 % des profits) pour les familles du Burkina Faso. Cette troisième édition fut une réussite, car plus de 6 300 $ ont été amassés !

Au mois de janvier dernier, Mme Jean et ses fidèles collaboratrices – Mme Kim Godbout, Mme Julia Ouellet, Mme Maude Chenet, Mme Alexandra McGraw et Mme Clara Trudel – ont parcouru une partie du globe afin d’acheminer l’argent recueilli lors du dernier vélothon directement au Burkina Faso, en plus d’y effectuer un stage humanitaire d’une durée de trois semaines. Lors de ce séjour, elles ont constaté que les besoins étaient énormes en matière d’éducation. En effet, les 30 jeunes visés par le vélothon ne représentaient que la pointe de l’iceberg. Elles en sont venues à la conclusion, avec les responsables locaux, qu’un abri qui aurait l’allure d’une école du soir serait de mise. Les Burkinabés auront donc accès à cet abri, et donc à l’éducation, en tout temps.

Cet espoir de rendre l’éducation accessible à ceux et celles dont les possibilités sont limitées est sans limite.

Maintenant, Mme Jean et toute son équipe – M. Miville, Mme Godbout, Mme Ouellet, Mme Chenet, Mme McGraw et Mme Trudel – ont besoin de toi dans la poursuite de leur projet.

Qui dit printemps dit ménage du printemps. Cette année, je m’y suis prise un peu d’avance et j’ai réussi à amasser quatre boîtes destinées au projet de Mme Jean et de M. Miville. Quel est donc ce projet inspirant? L’envoi de livres au Burkina Faso pour garnir l’abri qui servira en même temps de bibliothèque.

Tout comme moi, tu sais que les livres enfouis au fin fond de ton placard ne servent à personne en ce moment. Un don, une différence. Pour ma part, avoir à l’esprit que ce livre que je donne aujourd’hui servira à un adulte en devenir demain me comble de joie.

Si tu n’as aucun livre à donner, il est toujours possible de faire un don en argent (lien Internet à venir) ou de participer au prochain stage humanitaire ! Pourquoi pas?

Ce que tu dois retenir pour la récolte de livres :

  • Lieu : La classe-musée de M. Miville à l’École secondaire Pointe-Lévy
  • Heures : 8 h 30 à 17 h 00
  • Dates : Maintenant à indéterminé

Ce projet ne pourrait avoir lieu sans la participation de Mme Godbout, Mme Ouellet, Mme Chenet, Mme McGraw et Mme Trudel, toutes d’anciennes élèves du programme PEI de l’École secondaire Pointe-Lévy. Actuellement, Mme Trudel et Mme McGraw font partie du programme Baccalauréat international (BI) du Cégep Garneau, qui est une continuation du programme PEI. Elles sont en train de préparer un deuxième séjour au « pays des Hommes intègres » pour acheminer, entre autre, l’argent du prochain vélothon (5 octobre 2017). Elles en profiteront pour y amener quelques livres et les autres seront acheminés plus tard.

Faire la différence, un livre à la fois.

17308984_10208763410670804_1965467123605782948_n.jpg

Amélie Goulet

Crédit photo – Couverture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s