Faire le ménage à l’extérieur pour en faire un à l’intérieur

Ces derniers temps, j’ai été un peu déboussolée par la vie.

J’avais la tête ailleurs, à mille et un endroits, à l’exception du moment présent.

Parfois, pour faire le ménage dans notre esprit, il faut commencer par le faire autour de soi. C’est donc pour cette raison que j’ai décidé de revenir à l’essentiel, visant le long terme. Limiter le matériel, valoriser la qualité et prioriser les moments qui comptent. D’ailleurs, ce ménage vous fera le plus grand bien en prévision du printemps – oui, un jour, il n’y aura plus de neige (joie) !

  • Films

Les films… J’en raffole ! Cependant, tu sais aussi bien que moi que nous finissons toujours par en avoir trop. On les achète, car ils sont en rabais et on trouve cela si agréable d’en avoir beaucoup à bas prix. Est-ce qu’on finit par les écouter? Même pas. J’ai décidé de m’accorder deux tablettes de mon meuble de télévision. Sans plus ! Si un nouveau film arrive et qu’il n’y a plus de place, je dois me départir d’un film. Valorisons la qualité à la quantité. Ton portefeuille te remerciera !

Défi : Réduire ta collection de films de moitié.

Voici quelques exemples de rangement pour faire de ton environnement un lieu accueillant et bien rangé :

Crédit photo

  • Livres

Il y a certaines oeuvres dont l’on ne peut se départir, je te l’accorde ! Ma grand-mère m’a laissé une collection de livres avant de partir au loin et j’ai de la difficulté à m’en séparer. Cependant, il y a certains livres où l’on a moins accroché et que l’on garde tout de même dans nos affaires – même si tu les gardes dans de jolis bacs comme moi, on le sait tous les deux que ça prend de la place en maudit ! Il est temps de leur donner une deuxième vie.

Mon professeur de cinéma du secondaire, M. Claude Miville, recueille les livres de tous et chacun pour les envoyer au Burkina Faso, dans le but d’améliorer l’éducation. En plus de te permettre de faire de l’espace dans ton environnement, ce don de livres te permettra de contribuer à la vie des gens. Je vais te reparler très bientôt de ce merveilleux projet !

À nouveau, je vais me limiter à un certain nombre de tablettes. Le nombre est encore à déterminer, car je n’ai pas encore fait le tri de mes livres. Ceux qui ne feront plus mon bonheur, mais qui feront certainement celui des autres, iront sans aucun doute à M. Miville !

Défi : Réduire ta collection de livres de moitié (et remettre les livres à M. Miville).

Crédit photo

  • Vêtements

Dans mon cas, les vêtements, ce n’est plus un souci. Ça l’a déjà été, car comme pour les films, c’est si plaisant d’en avoir beaucoup à bas prix ! Cependant, « quantité » n’est pas nécessairement un synonyme de « qualité ». Tu peux acheter 10 vêtements à 10 $ et 1 vêtement à 100 $, et au final, c’est le vêtement à 100 $ qui restera. Les autres auront un bris avant le cinquième lavage ! De plus, on finit toujours par mettre les mêmes vêtements, en soulignant au passage à quel point on a rien à se mettre ! Priorisons la qualité à la quantité.

Défi : Remplir un sac complet de vêtements.

Lors de votre prochain achat, profites-en pour essayer des créations québécoises ! C’est un vêtement rempli d’amour et d’histoire que tu porteras.

Crédit photo

« Matériel » n’est pas un synonyme de « bonheur ». À force de vouloir tant, on finit par être ensevelis et ne plus voir l’essentiel. Au fond, qu’est-ce qui compte? De quoi te rappelleras-tu lorsque la mélodie de la vie entamera sa dernière note? L’amour, l’amitié, la famille, les rires, les expériences, les voyages. Ces sentiments et ces souvenirs, ce sont eux qui finiront le voyage avec toi.

J’ai pris du temps avant de m’en rendre compte à 100 %. Il m’arrive parfois de m’égarer, mais je sais que le bon chemin n’est jamais bien loin.

15326422_10207996042407077_3192753542846223471_n

Amélie Goulet

Crédit photo – Couverture

3 commentaires

  1. J’ai hâte d’en savoir plus sur le projet de monsieur Miville.

    De mon côté, je donne souvent des livres dans les croques-livres et autres trucs du genre. Lors de la St-Valentin, j’ai donné une centaine de livres dans plusieurs endroits de Québec et de Lévis. Ça fait du bien de donner et ça me fait de la place!

    Aimé par 1 personne

    1. La théorie du beau

      Wow, j’adore ! ❤ Le sourire sur le visage des gens après un don, ça n'a pas de prix. Ce sont de très beaux gestes que tu poses ! Je serais curieuse de connaître le nom de ton livre préféré ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Merci! Crime, je ne peux pas en choisir UN seul! Ça dépend tellement du genre de livres, et même encore, je dois expliquer MES choix. J’aime les auteurs qui me surprennent et j’aime les parcours des gens qui font les choses autrement. Un des livres qui m’a beaucoup marqué est Des fleurs pour Algernon. C’était très audacieux de publier ce livre dans l’temps et ce l’est encore autant. Tu connais?

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s