Le trou noir de ma vie

Je suis triste, plus triste que je ne l’aurais imaginé, que je ne l’aurais cru.

Je me rends compte que je me suis attachée à lui, néanmoins. J’étais insécure par rapport à lui, je n’étais pas sûre de mes sentiments. Me voilà pliée en deux, à cause de notre séparation. Le coeur déchiré à coups de ciseaux, la poitrine éclatée d’un coup de marteau et la tête intoxiquée d’un gaz fumigène.

Je titube jusqu’à ma chambre et me laisse choir dans mon lit, qui était auparavant si réconfortant. Je resserre les couvertures autour de moi pour me protéger, pour limiter les dégâts. Je me recroqueville sur moi-même du mieux que je peux. Je serre un oreiller contre mon corps, tout en pleurant à chaudes larmes, désemparée de tous mes moyens. Je meurs de l’intérieur, tout s’embrouille et se fracasse dans ma tête.

Je ne peux dire à quel point j’ai mal de vivre une telle fatalité. Je croyais avoir tout en main. Un jour ou l’autre, je savais que ça l’arriverait, mais pas comme ça, pas aussi vite… Je ne m’étais pas préparée à ce désastre.

J’étais en train de m’épanouir, à voir le positif, à concevoir un espoir et à voir la lumière dans cette noirceur. Celle-ci m’emprisonnait depuis si longtemps et une fois que j’y suis sortie, je m’y suis retrouvée. L’espoir auquel je m’étais tant attachée m’a filé entre les doigts.

Je me suis laissée porter par les émotions, par les évènements. Je ne pensais pas aimer à un tel point où l’on est prêt à tout perdre pour cette seule et unique personne, pour finalement se rendre compte qu’elle n’en valait pas la peine.

Faire face à cette réalité est la même chose qu’un couteau qui me transperce le coeur de bord en bord, à plusieurs reprises. Je me suis ouvert le coeur pour me fermer les yeux, ne voulant pas voir ce qui était si évident.

La fin, je la connaissais et je ne faisais que la prolonger, l’éviter, car j’étais bien et j’avais foi en cette personne. Je voulais me laisser aller, pour une fois. Me faire désirer, me faire plaisir, me faire aimer et j’en souffre maintenant sans équivoque.

Aimer est un mot qui signifie tant de choses que beaucoup ne ressentent pas totalement ou n’assument pas du tout. Ce sentiment, qui regroupe tous ces mots en un seul : l’union, le soutien, l’attachement, l’épanouissement, la fidélité et l’amour absolu.

Ce sentiment me décrit entièrement, car c’est ce qui m’abîme à chaque jour de ma vie.

16682049_10208507184665314_1095834287611039286_n

Maude Merlitti

Crédit photo – Couverture

Un commentaire

  1. Nicolas faquettw

    Super beau

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s