À toi, l’être que j’aurais tant voulu aimer

J’aurais voulu t’aimer. C’est ce que je voulais faire lorsque j’ai plongé mon regard dans tes yeux marrons. J’aurais voulu, oui, sauf que je me suis rendue compte que je n’étais pas capable.

Du moins, pas avec toi.

J’ai été hypnotisée par ton regard, séduite par ton sourire rêveur, sauf que ce n’était pas assez pour combler mes attentes émotionnelles.

J’ai envie de tes mots, de tes doigts qui caressent la chair de mon corps, mais mon coeur, lui, ne veut pas d’un humain au coeur à moitié amoché.

J’aurais voulu aimer tes lèvres pulpeuses.

J’aurais voulu aimer tes bras qui me font sentir en sécurité.

Mais, j’en suis incapable.

Si seulement je pouvais te combler d’un amour passionnel. Je le ferais. Sauf que nos chemins s’estompent sous les traces d’un amour à sens unique.

Nos mains sont frigorifiées. Mon regard est en amour avec tes yeux. Les pages qu’on a écrites à deux se sont effacées. Avec le temps qui défile, peut-être que dans un instant, nos mains seront destinées à nager à contre-courant. Le temps reste figé lorsque mes pieds doivent partir à leur réalité. Les voix résonnent dans ma tête, me disant qu’arrive la tempête. La route est bloquée. Les trottoirs enneigés nous dirige tout droit vers le fossé.

J’ai peur que le train vers l’amour soit déjà parti, et que j’ai oublié d’y monter chercher ta main.

J’aurais voulu t’aimer.

J’aurais voulu aimer le petit creux parfait de ton épaule, crée lorsque l’on se blottit au chaud.

J’aurais voulu aimer tes baisers.

J’aurais voulu aimer ta voix.

Mais, ce que tu m’offres, ce n’est pas assez.

J’ai besoin d’une explosion de papillons dans le creux de mon ventre. J’ai besoin d’être ivre de désir, mais c’est quelqu’un d’autre qui me procure cette sensation.

À toi, l’être que j’aurais tant voulu aimer, je m’excuse.

Nos doigts emmêlés ne concordent pas ensemble. Ça me vire à l’envers, mais on fite pas.

Même si nos corps valsent sur le même rythme amoureux, mon coeur bat sur une autre tonalité.

14650335_10207598900718783_6994006066030472893_n

Noémie Perreault

Crédit photo – Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s