La fois où la société a cessé de contrôler ma sexualité

Le jeune homme qui se tape une fille différente chaque soir est un vrai homme. La jeune femme qui en fait tout autant est une salope. Âmes sensibles, veuillez vous abstenir, la vérité est au rendez-vous.

Pourquoi la société contrôle encore la sexualité de madame? Pourquoi le nombre de partenaires est-il si important? Pourquoi s’attarder à ses préférences? Et puis, pourquoi la juger?

Le premier message est pour monsieur. Ou pour les championnes qui jugent tout le monde. Madame est dotée d’un cadeau de Dieu. Le clitoris. En effet, cet organe est le seul de l’être humain à être conçu uniquement pour le plaisir, contrairement au membre de monsieur. Alors, pourquoi ne pas en profiter? Pour une fois, la nature a favorisé la femme et madame ne peut profiter librement de ce cadeau? Une jeune femme, avec plusieurs partenaires, qui pratique le tout dans le respect d’elle-même, qui sait ce qu’elle veut, ce qu’elle aime et qui expérimente doit vraiment être perçue comme une « fille facile »? Oh que non. Elle est une femme libérée. Une femme qui vit et assume sa sexualité. Cette femme peut te dire non, peut te dire d’arrêter si elle n’aime pas ce qui se passe, car elle agit dans son intérêt. Il faut cesser de tout mettre dans le même panier. Madame peut aimer le sexe. Madame ne te doit pas une pipe ou une baise quand bon te semble, MÊME si elle aime le sexe. Madame ne doit rien, au même titre que monsieur. Les années quarante sont dépassées. Si tu veux vivre dans ce temps, trouve une communauté qui chérit ce style de vie. Sinon, arrive en 2016 comme tout le monde. La vie est belle, le sexe est bon et les femmes en profitent librement et dans le respect.

Mon second message est pour toi, la femme qui se sent mal par rapport à son nombre de partenaires jusqu’à ce jour. Ou à toi, qui préfère une baise sans affection plutôt qu’un passage à l’acte digne d’une histoire à l’eau de rose. Mon conseil : envoie-les promener. Qui sont les gens pour juger tes actions sous la couette? As-tu vraiment à te sentir mal, car tu assouvis tes pulsions? Si tu te respectes et que tu respectes ton/ta partenaire, où est le mal?

La fois où j’ai compris ça, bien des choses ont changé. Je suis libre. Personne n’ira contrôler ma sexualité tout comme personne ne devrait contrôler la tienne. Après tout, est-ce que l’avis des autres va te procurer des orgasmes? Allez fille, profite de ton corps, respecte-toi et sois heureuse.

14908341_10207637229516979_2118025105717650553_n

Camille Miller

Crédit photo : Couverture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s