Anxiété, quand tu nous tiens

« Madame Goulet, vous êtes atteinte de troubles anxieux. »

Je ne savais pas qu’il existait une série de mots bien précis pour décrire ces moments d’insécurité où j’ai l’impression que mon cœur va céder. Ces moments où ma respiration devient saccadée et où mon imagination, tout comme mes plus grandes peurs, prennent le dessus. Des fourmillements envahissent mes membres. J’sens que j’perds le nord.

– « Que se passe-t-il, ma cocotte? », me demande ma mère.

– « Je ne sais pas. »

Mettre des mots précis sur des sentiments impossibles à décrire.

Expliquer l’inexplicable.

Ces troubles, je ne les comprends pas.

Une journée typique débute. J’ai le sourire aux lèvres, le vent dans les voiles. Je vais travailler; tout va bien. Les écouteurs sur les oreilles, j’entame le retour à la maison. L’air est frisquet, mais les feuilles rougies tombent tranquillement des arbres et moi, je les observe. La renaissance de la nature en quatre saisons; une beauté sans nom. Ma famille m’attend à la maison; mes parents, mon frère, sa tendre moitié et ma patate douce (l’boyfriend, si vous préférez). Wow ! Comme j’ai de la chance de les avoir et d’avoir passé une aussi belle journée. Anxiété, tu ne m’as pas eu aujourd’hui.

Fausse alerte.

Tard dans la nuit, elle vient me retrouver. Elle se faufile jusqu’à mon lit sur la pointe des pieds. Elle perturbe mon intimité, me prend à la gorge. Je me réveille en sursaut; je ne peux plus bouger. Mes membres deviennent de plus en plus lourds, mon coeur bat à tout rompre. Ça commence… Ces larmes, je ne peux pas les empêcher de couler.

Je suis un grain de sable, enseveli par la mer.

Ces troubles anxieux, c’est vivre en faisant un pas en avant et trois pas en arrière. Voir la tempête lorsque les autres voient l’arc-en-ciel. Passer du blanc au noir en une fraction de secondes. S’engager dans un éternel combat, espérant voir la lumière.

Une lutte constante avec soi-même.

14691068_10207613561805301_995218743843435218_n.jpg

Par Amélie Goulet

Crédit photo : Couverture 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s